Site icon

Ou investir en période de crise ?

Les marchés financiers ont connu de nombreux bouleversements en raison de la crise sanitaire et financière, qui a touché tous les secteurs. Certains investisseurs se sont tournés vers l‘immobilier car il est considéré comme moins risqué que d’autres secteurs d’investissement, selon certaines études. Cependant, l’immobilier présente certains dangers et doit donc être géré correctement afin d’éviter des pertes importantes. Mais Il s’agit d’un investissement populaire pendant les périodes difficiles.

L’immobilier pour se créer un patrimoine

Les investisseurs devraient chercher des méthodes pour protéger leurs actifs à la lumière de la crise sanitaire qui touche l’économie. Le monde est confronté à une situation sans précédent avec une crise sanitaire majeure. Avec sa multitude d’avantages comme les SCPI, l’immobilier peut être considéré comme la solution tant attendue par les Français.

Il est important de se rappeler que l’immobilier est un investissement à long terme qui rebondit toujours. Le marché peut également connaître des baisses dans certains contextes, mais il revient toujours à la vie. Même si les prix varient en fonction de facteurs spécifiques, nous savons que l’immobilier est un actif tangible qui nous permet de garder le contrôle. À long terme, il vous aide à protéger vos actifs tout en assurant leur longévité, et surtout vous créer un patrimoine.

L’immobilier comme valeur refuge

Parce qu’elle n’est pas corrélée aux marchés financiers, la pierre est un investissement sûr lorsque les marchés sont instables. Les investisseurs doivent cependant se méfier des stratégies possibles. L’immobilier est un placement sûr en France comme dans le monde entier car il a une utilité en tant que bien immobilier. Les investisseurs pourraient profiter de revenus récurrents même en période de troubles, car l’immobilier répond à un besoin fondamental et intemporel.

La SCPI comme investissement immobilier simplifié

La pierre peut désormais faire l’objet d’un investissement direct par le biais de la SCPI, un nouveau type d’investissement immobilier. Il s’agit d’une approche simple et pratique de la gestion du risque. C’est aussi une excellente alternative à l’investissement immobilier traditionnel. Les SCPI ont également plutôt bien résisté à la crise et à ses impacts. La SCPI de France a calculé que la collecte nette au troisième trimestre de 2020 était de 1,01 milliard d’euros. Malgré une situation économique plutôt tumultueuse, ces chiffres sont assez impressionnants.

A lire également ;

Les mesures de confinement ont eu un effet sur les investissements immobiliers. La généralisation du télétravail, la fermeture d’entreprises et l’ajustement des loyers ont contribué à la réduction des SCPI de manière généralisée en 2020. La collecte des SCPI a diminué de 26 % sur les neuf premiers mois de 2020, selon l’ASPIM (Association des sociétés de placement immobilier). De ce fait, la collecte des SCPI s’élève à 4,5 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de l’année, soit une baisse de 26 %. La performance globale des sociétés de placement immobilier d’entreprise au 30 septembre 2020, selon l’association, est de 4,8 %. Leur rendement actuel est de 4,2% avec une revalorisation des parts de 0,6%.

Les performances des SCPI n’ont pas été significativement impactées par la crise financière actuelle, ce qui témoigne de leur fiabilité et de leur endurance. Cet investissement reste donc sûr et rentable même en période de turbulences économiques, car il tire profit des investissements immobiliers.

Quitter la version mobile