• Tél : 01 43 79 13 06

Déploiement du recours aux travailleurs indépendants handicapés

25 Oct, 2016

Déploiement du recours aux travailleurs indépendants handicapés

Vous pouvez découvrir actuellement un article très intéressant d’ Ezzedine El Mestiri dans le site du magazine Le Nouvel Economiste , qui présente des premiers retours sur la mise en oeuvre des dispositions relatives aux entrepreneurs handicapés indépendants issues de la Loi Macron.

Le journaliste a pu collecter les avis d’acteurs emblématiques de ce secteur,

  • L’avis d’Alain Rochon, Président de l’Association des Paralysés de France, qui salue toutes les initiatives faces à  l’inquiétante situation de l’emploi des personnes en situation de handicap,
  • De l’AGEFIPH  qui est favorable à ces nouveautés et espèrent constater une accélération des créations d’activités,
  • De Didier Roche, Président de UPTIH, sur l’intérêt de cette avancée législative : « Des chefs d’entreprise vont pouvoir collaborer avec des travailleurs indépendants handicapés et se mettre en relation avec eux. Cela va leur permettre d’avoir un autre regard sur la personne handicapée. Dans les prochains jours, nous allons mettre en avant ce slogan : ‘Travailleurs handicapés : créateurs d’emploi pour tous’. C’est-à-dire que le chef d’entreprise handicapé est créateur d’emploi pour des valides ! On va énormément bousculer les préjugés” ».
  • Du Président de l’ADAPT,  Mr. Eric Blanchet, qui se veut vigilant mais heureux des simplifications administratives inscrites dans la Loi Macron,
  • De Mme Hennion de la Fondation Falret qui voit dans l’emploi une source de dignité et d’utilité sociale,

Les entreprises aussi prennent la parole, la Société Générale et le groupe STEF notamment, ils se félicitent de ces dispositifs tout en s’inquiétant des difficultés potentielles, comme l’apparition d’acteurs peu scrupuleux qui pourraient venir profiter du système, ou plus généralement sur la difficulté de trouver des free-lances handicapés pour combler leurs besoins.

« Ces orientations sont une indéniable avancée quand on sait que l’emploi représente un facteur essentiel d’intégration pour des personnes en situation de handicap, souvent les premières victimes dans une conjoncture économique maussade. »…“Depuis des siècles, notre vision est marquée par l’influence d’une société judéo-chrétienne. Le handicap, c’est la charité et l’assistance ! II est temps de casser cette vision en reconsidérant le handicap, comme un potentiel, un courage, une création de diversité… Le handicap n’est pas une incapacité mais une différence à prendre en compte. Or, l’entreprise traditionnelle a du mal à opérer cette distinction”, regrette Didier Roche. »

Photo de Didier Roche
Didier Roche, Président de l’UPTIH

L’article souligne aussi le rôle des initiatives comme TIH-Business, « qui permet aux entreprises de toutes tailles d’encourager l’entrepreneuriat des personnes handicapées. Sur cette plateforme, les travailleurs indépendants handicapés peuvent déposer leur profil pour se mettre en relation avec des structures répondant ou non à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés à la recherche de prestataires. C’est la première plateforme du genre qui recense une grande diversité de métiers : consultant, formateur, conférencier, jardinier, praticien bien-être, livreur, ouvrier… et qui dispense de nombreux conseils. »

“Dans le cadre de l’obligation d’emploi, nous travaillons déjà avec deux Entreprises adaptées. Ne prévoyant aucune embauche cette année, TIH-Business nous donne la possibilité de faire travailler des techniciens, conférenciers, animateurs ou artistes handicapés sur nos événements. Cela nous permet d’aller encore plus loin dans notre contribution à l’emploi des travailleurs handicapés”, affirme Sylvia, chef de projet dans une agence événementielle.

Rappelons que 71 600 personnes handicapées exercent en France une activité sous le statut de travailleur indépendant et sont donc des TIH.

Laissez une Réponse

*