• Tél : 01 43 79 13 06

Devez-vous acheter un logiciel de facturation certifié ?

22 Oct, 2017

Devez-vous acheter un logiciel de facturation certifié ?

Logiciel facturation

Pour les auto-entrepreneurs dont les Travailleurs Indépendants Handicapés relevant de ce régime, l’été a été source d’angoisse : logiciel de facturation imposé, la semaine d’après c’était faux puis en fait si peut-être…On lit encore tout et son contraire sur internet.

Il est temps de fermer ce sujet : tous les auto-entrepreneurs n’auront pas besoin d’acquérir un logiciel de facturation et de gestion certifié, ni de suivre une formation pour s’en servir.

Cette obligation ne concerne que les professionnels payant la TVA (assujettis à la TVA) et ayant pour client des non-assujettis (des particuliers par exemple).

Cette nouvelle règle a pour but d’augmenter la sécurité et l’intégrité des données de facturation. En clair, de diminuer la fraude. Par exemple, empêcher un commerçant de mettre directement dans sa poche le paiement en espèce de son client.
Donc les micro-entrepreneurs non assujettis à la TVA ne sont pas concernés par cette mesure ! Bonne nouvelle non ?

Concrètement, comment faire mes factures ?

Vous pouvez donc, si vous n’êtes pas concernés continuer à faire vos factures sur Word, Excel ou tout autre logiciel ou tout autre site vous permettant de les faire. L’essentiel est que vous en fassiez une à chaque fois que vous recevez de l’argent (même si votre client ne vous la demande pas) et de respecter les mentions imposées.

Pour rappel, a fortiori quand vous intervenez en sous-traitance handicap avec une grande entreprise, vos factures doivent être irréprochables.
Date,
Numérotation comptable,
Descriptif des biens et des services,
Prix et TVA
+ pied de pages avec toutes les informations légales).

Pour espérer un traitement efficace de votre facture, vous devez aussi penser à indiquer votre numéro de fournisseur tel que le donneur d’ordre vous l’a assigné ainsi que le n° de commande correspondant à cette facture.

S’il y a eu des variations entre la commande initiale et la facture, changement de prix et/ou de quantité, pensez à vérifier auprès de votre interlocuteur que ces éléments ont bien été modifiés dans leur informatique. Dans les grands groupe le rapprochement des factures est souvent sous-traité et si votre facture ne correspond pas précisément au bon de commande, il sera rejeté.

Laissez une Réponse

*