• Tél : 01 43 79 13 06

Bonnes pratiques de la Newsletter

29 Oct, 2017

Bonnes pratiques de la Newsletter

Petit rappel à l’usage des Travailleurs Indépendants Handicapés qui décident de communiquer en utilisant cet outil et ainsi développer leur activité en sous-traitance Handicap :

1 – Eviter les Newsletter composée d’une unique image

D’abord, beaucoup de navigateur ne chargent pas les images…
De plus un email composé d’une seule image ne peut pas s’auto-adapter aux différentes tailles d’écran, tablettes et mobiles.
Vous risquez aussi d’atterrir directement dans les SPAM à cause du poids du message.
Oubliez les bricolages, utilisez un vrai Builder (éditeurs Mailchimp, Sendinblue…) qui produira un contenu HTML, des boutons, des colonnes…

2 – Soignez votre objet

Un thème précis pour attirer l’attention, pas une banalité type « Notre newsletter n°543 »

3– Un vrai Header

Header : cette première phrase, celle qui apparait en haut de l’email mais aussi qui va apparaitre en extrait dans la boite de réception. Soignez-la ! Surtout ne gâchez pas cette zone d’accroche en y mettant le lien pour consulter votre newsletter dans sa version web. La copie-web viendra ensuite voire tout en bas.

4– Le ciblage et les contenus

Que vous soyez débutant ou expert en inbound marketing, vous devez avoir en tête qu’il est utile de créer des groupes suivant le degré de maturité de vos contacts.
En haut de l’entonnoir, certains découvrent à peine vos services et il faudra les accrocher avec un message court et percutant.
Par contre ceux qui vous connaissent un peu ont besoin de recevoir des messages plus consistants, afin de les rassurer sur votre expertise, votre expérience, vos réalisations…
Enfin, s’ils ont demandé un devis, s’ils ont déjà commandé, vous pouvez entamer un échange plus direct et commercial de concrétisation.
Bref vous devez avoir plusieurs listes et déplacer vos contacts au fil de vos échanges et imaginer des contenus adaptés.

5 – Soignez votre style

Une ou deux polices, pas plus.
Pas plus de 3 couleurs, pas d’images déformées ou pixellisées…Le moche ne fait pas recette.

6 – Orthographe, grammaire, conjugaison

En BtoB, votre crédibilité se joue dans tous les niveaux de perception. Prenez le temps de vous relire, de vous envoyer des tests, de relire 30 minutes plus tard pour mieux voir les coquilles.

7 – Call to action

Le but est d’entrer en communication avec vos destinataires, donc pensez à leur donner un canal de réaction en lien avec la thématique de votre NL : bouton pour avoir plus d’informations, bouton pour demander un devis, bouton pour entamer une discussion, boutons pour vous suivre sur les réseaux sociaux…

8 – N’oublier pas le lien de désabonnement

Il est toujours agaçant de perdre un contact mais le lien est impératif : c’est poli, et surtout c’est une obligation légale.
Si un contact ne veut plus vous recevoir, il faut le respecter.
Donc mettez le lien et pas en taille 6 ni en gris clair sur gris foncé, il faut que cela soit honnêtement proposé.

Laissez une Réponse

*