• Tél : 01 43 79 13 06

Avalanche de déclarations en Mai

2 Mai, 2018

Avalanche de déclarations en Mai

icone impotsLe mois de mai est traditionnellement un mois très chargé administrativement pour les entrepreneurs en situation de handicap. 

Si vous avez clôt votre exercice au 31 décembre, vous allez devoir déclarer avant le 3 mai votre déclaration de résultat.
Mais n’oubliez pas plusieurs autres formalités qui tombent en mai !
Les jours fériés sont nombreux, les grands groupes vont moins rechercher des sous-traitants indépendants TIH, vous allez avoir le temps de préparer toutes ces déclarations ou de veiller à ce que votre comptable ait bien tout en main pour le faire.

Les déclarations à compléter avant le 3 mai :

  • Déclaration n°2062 des comptes courants d’associés ouverts en 2017
  • Si vous relevez du régime de TVA simplifié : la déclaration annuelle récapitulative n° 3517-SD.
  • Déclaration DAS2 des sommes de plus de 1200 euros versées en 2017 au titre d’honoraires, commission, courtage, droits d’auteurs…
  • Si vous avez déménagé en 2017 vous devez signaler le changement de lieu et de surface pour le calcul de votre CFE Cotisation Foncière des Entreprises, déclaration n°1447M.
  • Si vous êtes locataire, la déclaration des loyers.

Petite liste des impératifs pour le 18 mai :

1-Pour les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés :

  • La déclaration n°2065 et ses annexes
  • Le relevé de frais généraux n°2067
  • Si requis, la déclaration des crédit et réductions d’impôts dont le CICE (n°2069)

2- pour les structures soumises à l’impôt sur les revenus :

  • En catégorie BIC = déclaration n°2031 et ses annexes
  • En catégorie BNC = déclaration n°2035 et ses annexes
  • Si requis, la déclaration des crédit et réductions d’impôts dont le CICE (n°2069)

3 – Gérants majoritaires de SARL et EURL, n’oubliez pas votre DSI !

Le RSI a disparu, en tout cas l’enseigne sur les bâtiments, mais les gérants majoritaires handicapés TIH doivent toujours faire leur déclaration annuelle de DSI, qui détermine :

  • les charges sociales définitives pour l’année écoulée,
  • les charges sociales provisionnelles pour l’année à venir.

Un oubli entraine une taxation d’office sur une base forfaitaire, la moindre erreur peut avoir des conséquences désastreuses, un retard de déclaration entrainera une pénalité de 10%.
Le plus simple désormais est de déclarer en ligne ici avant le 8 juin pour les revenus 2017.

Laissez une Réponse

*